Un chauffeur VTC n’a rien à avoir avec un simple conducteur de taxi. Il s’agit d’un métier qui consiste à mettre à la disposition d’une personne sous réservation un véhicule accompagné d’un conducteur. C’est un domaine très intéressant, mais avant de s’y aventurer, il faut remplir un certain nombre de conditions indispensables. Avec cet article, vous découvrirez de fond en comble la procédure à suivre pour devenir chauffeur VTC et commencer à exercer.

Étape n°1 : L’examen de chauffeur VTC

Le tout premier pas à faire lorsque vous voulez exercer le métier de chauffeur VTC est de  passer avec brio l’examen VTC. Des centres agréés ont été mis en place pour accompagner les aspirants avec des formations du domaine. Ces formations sont payantes et sont disponibles aussi bien en présentiel qu’en ligne.

Il est à noter que les candidats à l’examen de chauffeur VTC peuvent se présenter comme étant des candidats libres, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas dans l’obligation de suivre une formation spécialisée dans les centres agrée avant de passer l’examen. Ils peuvent se faire former ailleurs ou s’autoformer, faire l’inscription qui est en ligne et se présenter à l’examen.

Pour cet examen, il y a certaines particularités. En effet, le candidat a la possibilité de se présenter à cet examen trois fois dans une année en cas d’échec. Cela donne alors la chance à tout le monde de tirer son épingle du jeu et de commencer à exercer son activité professionnelle. Une autre particularité de cet examen est que le candidat bénéficie de l’admissibilité pour sa prochaine session lorsqu’il est admissible pour aux épreuves.

Étape n°2 : Faire la commande de la carte professionnelle pour chauffeur VTC

Après avoir réussi l’examen de chauffeur VTC, la deuxième étape à franchir pour avoir le titre de chauffeur VTC est d’entrer en possession de la carte professionnelle. L’obtention de cette carte est subordonnée à la présentation d’une preuve de la réussite de l’examen VTC. Il faut aussi avoir une certaine expérience dans le domaine, ce qui veut dire qu’il faut apprendre la pratique chez un autre professionnel du domaine sur une période donnée.

Également, il faut faire une demande manuscrite à la préfecture selon la situation de votre logement. En dehors de la demande manuscrite, d’autres documents essentiels sont à fournir. En effet, il s’agit d’un permis de catégorie B datant de plus de 3 années, d’une attestation en PSCN 1 et d’une visite médicale.

Étape n°3 : Choisir une structure juridique pour son entreprise

Une fois en possession de la carte professionnelle de chauffeur VTC, il faut désormais penser à créer une entreprise. Vous pouvez choisir d’être un auto-entrepreneur. Un choix du genre pour un début de carrière est très recommandé. Lors de la création de votre entreprise, il faut une attention très particulière pour le statut juridique pour lequel vous voulez opter.

Il existe plusieurs types de statuts juridiques. Vous pouvez opérer un choix judicieux en prenant en compte votre situation personnelle. La SASU par exemple est un statut juridique qui fait bénéficier de plusieurs avantages. Ce statut juridique est d’ailleurs très privilégié par plusieurs chauffeurs VTC. Il apporte des avantages sur le plan fiscal.

Pour ceux qui optent pour le statut de société, les frais d’achat du carburant ainsi que les frais de location ou d’achat du véhicule et bien d’autres frais relatifs aux charges professionnelles sont enlevés de la déclaration d’impôts. 

Étape n°4 : Se faire enregistrer au registre des chauffeurs VTC

L’enregistrement au registre VTC est la toute dernière étape pour être un chauffeur VTC. Cette étape est obligatoire pour obtenir votre licence de chauffeur VTC. Il est bien entendu qu’avant de vous inscrire à ce registre, il faut dénicher la voiture idéale. À cet effet, choisissez une magnifique voiture de 4 places au moins. Il peut en avoir plus si possible.

Par ailleurs, l’enregistrement du chauffeur VTC se fait via une plateforme. C’est la plateforme en question qui constitue le site de registre des VTC. Sur la plateforme, le chauffeur VTC doit faire enregistrer toutes ses données. Avant inscription, le chauffeur VTC doit créer un compte sur la plateforme du registre VTC, puis à travers le compte, il devra fournir toutes les pièces justificatives pour clôturer son inscription.